Focus sur le curcuma

On dit que cette épice aurait le pouvoir d’agir contre les maux les plus répandus comme les cancers et maladies cardiaques. De nombreuses études sont tombées d’accord sur le potentiel de cette poudre chargée en vitamine D. On la trouve partout et sous de nombreuses formes : poudre, jus, complément alimentaire… Même les scientifiques attestent que la curcumine est un agent préventif du cancer. Quelle est donc cette nouvelle merveille naturelle ?

Les vertus de la curcumine

Beaucoup considèrent aujourd’hui la curcumine comme un véritable médicament naturel. On connait aujourd’hui les vertus dites « pro-apoptotiques » de la curcumine. L’apoptose provoquerait en effet la disparition de la cellule cancéreuse en libérant le corps des cellules toxiques qui forment des tumeurs. Le curcuma aide donc le corps à éliminer plus facilement les cellules négatives. On le prescrit aujourd’hui pour les traitements concernant les cancers du sein et de la prostate et pour diminuer le risque d’infarctus du myocarde.

Adoptée par les spécialistes de la santé

Une poudre reconnue officiellement

Le corps médical ne s’engage pas volontiers pour la défense des médecines douces. Force est de constater que sur la question de l’efficacité de la curcumine, les avis sont plutôt unanimes. Le curcuma a le vent en poupe. On le reconnait actif pour des cas de maladies d’Alzheimer et le diabète. On le prescrit aussi pour soulager les rhumatismes et problèmes digestifs. Et enfin, on connait maintenant sa force préventive en ce qui concerne les maladies du cœur et des artères.

Une poudre naturelle multi-usages

La curcumine est entrée dans le cénacle des médications officielles. On l’utilise maintenant pour booster le traitement de la chimiothérapie tout en adoucissant ses effets. Le curcuma peut agir sur les diarrhées, nausées, amaigrissement, perte d’énergie… et ne présente aucun problème d’intolérance. Au contraire, il a été reconnu qu’il facilitait la digestion et apaisait les douleurs intestinales importantes. En effet, la curcumine a le pouvoir de fluidifier le système intestinal en aidant à la fermentation des aliments.

Un véritable anti-douleur

Les vertus de la curcumine ne cessent de nous surprendre. Elle est employée maintenant à la place de l’ibuprofène dans des cas de grosses douleurs, par exemple liées aux rhumatismes qui provoquent des inflammations. L’arthrose du genou par exemple est régulièrement traitée avec la curcumine. Et contrairement aux anti-inflammatoires classiques, le curcuma ne laisse aucune séquelle dans l’estomac.