Voici les principales étapes à suivre pour devenir nutritionniste.

Le rôle du nutritionniste

« Manger bien et manger équilibré » est devenu une priorité et même une tendance virale dans la société moderne. Si le régime alimentaire était jadis, uniquement l’affaire des personnes en surpoids, il est devenu aujourd’hui incontournable dans toutes les couches sociales. On fait désormais attention à ce qui se trouve dans son assiette non seulement pour garder la ligne, mais aussi pour se maintenir en forme. Le régime n’est plus seulement un hobbie pour l’esthétique, mais aussi pour le bien-être.

Il n’est donc pas étonnant que certains métiers liés à l’alimentation et à la nutrition deviennent très populaires comme celui du nutritionniste qui est un professionnel reconnu du secteur médical. Quand il intervient en tant que libéral ou quand il est employé dans une structure publique ou privée, il doit assurer plusieurs missions :

  • Le dépistage des patients souffrant de troubles alimentaires et de maladies nutritionnelles
  • L’élaboration d’un traitement comprenant un régime alimentaire personnalisé et un programme sportif
  • Le suivi du patient

Pour exercer ce métier, il faut donc se former en faculté de médecine sur un parcours commun pendant 6 ans puis une spécialisation de 2 ans. Pour réaliser ce parcours classique pour devenir nutritionniste, l’étudiant dispose de plusieurs établissements de formation au choix.

Le nutritionniste dans plusieurs domaines

Le nutritionniste est un spécialiste, doté de qualifications qui lui permettent d’intervenir avant tout auprès des personnes malades. Salarié des centres de soins publics ou privés, le nutritionniste peut donc apporter son expertise aux malades qui doivent subir une chirurgie et donc perdre du poids pour faciliter la récupération après l’opération et la cicatrisation.

Le nutritionniste peut aussi être recommandé par le médecin traitant généraliste ou le médecin de famille afin d’apporter une solution adaptée aux personnes souffrant d’une maladie chronique dont l’alimentation est la cause (allergies, intolérances alimentaires, diabète, hypertension, cholestérol…) ou souffrant de troubles digestifs.

Le nutritionniste peut trouver des réponses adéquates tant pour l’adulte, que l’adolescent ou l’enfant en termes d’obésité, de surpoids, de boulimie ou d’anorexie. D’ailleurs, on retrouve de plus en plus souvent ce professionnel dans les cantines scolaires et les cantines d’entreprise ou tout autre établissement de la restauration collective.

Le nutritionniste pratique également en tant que libéral et reçoit des patients en cabinet ou exerce en tant que coach nutritionniste ou nutritionniste personnel. Il élabore par exemple, des régimes alimentaires pour accompagnement un changement de vie (arrêt de tabac, grossesse, ménopause…).

L’autre milieu où son savoir est particulièrement sollicité est le sport. Certains nutritionnistes sont embauchés en CDI par des clubs sportifs afin d’élaborer des menus types pour les sportifs de haut niveau ou dans le cadre de la préparation d’une compétition.