Constitué d’environ 150 molécules actives, le safran est surtout connu pour sa contenance en vitamine B1 et B2. L’huile essentielle qui en découle contient également plusieurs éléments essentiels, à savoir, les carotènes, les caroténoïdes ou encore, des terpènes. Mais qu'est-ce qui fait donc que le safran agit sur la perte de poids ? Tout simplement parce que le safran est également un antidépresseur exceptionnel, un stimulant digestif efficace, un antiseptique naturel et aussi un analgésique. Ces propriétés lui permettant d’être un bon régulateur d’appétit, aide à limiter les envies de grignotages et active le processus de transformation biochimique des graisses.

Comment bénéficier de ses avantages ?

Donc, comment tirer profit des bienfaits du safran pour perdre du poids de manière efficace ? Selon les nutritionnistes, il faut juste ajouter 0,05 g de safran dans ses repas. Le safran est généralement commercialisé en poudre, ce qui permet de l’ajouter facilement, tout comme les autres épices. Il peut aussi être préparé en bouillon, qui offre d’ailleurs une bonne stimulation de la digestion, ou en tisane, aussi efficace pour traiter le rhume. Cette épice peut aussi être mélangée à d’autres produits afin d’obtenir un baume pour massage.

Auprès des pharmacies, il est aussi proposé sous forme de comprimés, en guise d’antidépresseur. Mais malgré toutes ses formes de préparation, la cuisine reste le meilleur moyen de profiter pleinement de tous ses avantages. Cependant, pour faire un bon achat de safran, il faut veiller à ce que le produit soit authentique. Étant donné que des contrefaçons existent sur le marché, il faut rester vigilant sinon, il sera impossible d’obtenir de bons résultats quant à cette perte de poids. Autant donc, se confier à des revendeurs spécialisés.

Ses actions sur la perte de poids

Le safran agit principalement sur l’humeur et la dépression, mais cette action va aussi directement atteindre l’appétit. En effet, son rôle d’antidépresseur permet de ressentir une certaine satiété, ce qui réduit les compensations alimentaires. En agissant sur l’humeur, il réduit l’apport calorique et limite automatiquement les envies de grignotages. Cela peut se traduire sur un cas tout à fait logique. Lorsqu’on est angoissé et stressé, on a directement tendance à compenser ces désordres psychiques en mangeant.

Les troubles de l’humeur incitent la personne à se lancer inconsciemment sur les prises alimentaires, et se penchent souvent sur les aliments sucrés. Selon les scientifiques, il s’agit d’une réaction tout à fait compréhensible. Lorsqu’on est plongé dans des émotions négatives, on cherche l’apaisement en mangeant des choses sucrées, et qui sont à la fois caloriques, à l’exemple du chocolat. Donc, il est tout à fait normal qu’on prenne du poids discrètement. D’où l’utilité du safran, qui va maîtriser cette envie en répondant directement à ces envies d’apaisement grâce à ses propriétés d’antidépresseur, d’autant plus que le safran agit directement sur le métabolisme des graisses.