Pour prendre soin de nos cheveux de la manière la plus adéquate, il faut se donner des rituels capillaires réguliers et adaptés pour profiter d’une réparation en profondeur et donner aux cheveux plus d’élasticité ainsi que de souplesse. Afin d’avoir des cheveux plus doux et plus tonifiés, des routines vigoureuses et saines s’imposent. Mais quels sont les bons gestes à adopter ? Quels sont les produits à privilégier et qu’est-ce qu’il faut éviter ? À moins de faire appel à un spécialiste en soins capillaires, il n’est pas toujours facile de se décider. Néanmoins, il existe de nombreuses astuces pour avoir d’excellents résultats.

Se renseigner au maximum sur les soins capillaires

L’une des premières attitudes à adopter est de se renseigner au maximum sur la qualité des produits, ceux qui sont plus préconisés, etc. On peut aussi faire le tour de ces sites ou l'on parle de l'huile d'ortie, qui est présentée comme étant un antipelliculaire très efficace. Elle est tout à fait le remède idéal pour lutter contre les pellicules. De plus, la préparation de la recette la plus fiable n’est pas vraiment compliquée une fois que les bons ingrédients sont réunis. Cette huile permet également de prévenir les chutes de cheveux et de soigner les cheveux ternes et cassants, sans mentionner le fait qu’elle permet également de remédier à la cellulite, à l’arthrose et à tant d’autres encore.

Connaître ses types de cheveux pour en prendre soin

Les soins capillaires se choisissent également en fonction des types, de la forme, de la texture et de la densité des cheveux. Il est donc essentiel de déterminer s’ils sont secs, gras, raides, lisses, ondulés, en boucles ou en bouclettes, épais, frisés, crépus, en forme de Z, emmêlés entre eux, etc. Il existe une classification bien précise établie par André Walker, qu’il faut demander à connaître si on souhaite approfondir sur ce sujet. Si certains cheveux n’arrivent pas vraiment à s’hydrater (cheveux secs), d’autres auront besoin d’un petit coup de pouce au niveau de leur brillance naturelle (cheveux gras), faute d’un dérèglement des glandes sébacées.

Qu’en est-il de l’avis d’un professionnel ?

Un spécialiste des soins capillaires, après nous avoir conseillé de bien déterminer notre type de cheveux, recommande souvent l’adoption de gestes simples, mais performants, qu’il est essentiel de réaliser quotidiennement, comme le brossage. Ce dernier permet de bien répartir le sébum et de donner à la chevelure la chance de bien respirer. Il faut aussi connaître les soins compatibles avec l’activité qu’on s’apprête à faire, c’est-à-dire que les précautions ne sont pas les mêmes si on va se baigner à la plage ou à la piscine, par exemple. La façon de prendre soin des cheveux courts n’est pas non plus pareille à celle des longs-cheveux ou des cheveux mi-longs.