Il existe de nombreux facteurs qui entraînent notre corps à développer beaucoup de graisse au niveau du ventre. La graisse du ventre ou viscérale est malheureusement une graisse tenace qui met bien plus de temps à partir que sur les autres régions du corps. Même avec du sport, elle demande pratiquement plus d'efforts pour être éliminée. Mais pourquoi est-il parfois si difficile de s'en débarrasser ?

Une consommation en grandes portions des aliments

Sachez que manger de la nourriture saine n'est pas forcément la clé d'un poids maîtrisé. On ne peut pas dire non plus que manger en petite quantité des aliments très caloriques peut faire grossir à l’extrême. Que votre régime alimentaire soit sain ou malsain, c'est le fait de manger sans modération qui fait gagner du poids. Plus vous mangez beaucoup, plus votre estomac grossit et réclame plus de nourriture pour être de nouveau rempli. Cependant, il n'y a pas que l'estomac qui est touché, tous les organes contenus dans la cavité abdominale grossissent aussi. À ce stade, les mauvaises habitudes seront déjà acquises et la masse graisseuse s'accumule pour de bon. Afin d'y remédier, cela signifie qu'il faut manger des quantités convenables par rapport à son physique, son métabolisme et son activité quotidienne. Pour vous aider à perdre du poids, il est intéressant de consulter un expert en nutrition afin d'établir un régime. Par la suite, cet expert pourra également vous conseiller de consulter des parapharmacies en ligne qui proposent plusieurs traitements efficaces et sans danger.

Le surentraînement pendant les séances de sport

Pourquoi est-ce que vous ne voyez aucun résultat sur votre corps alors que vous fréquentez quotidiennement une salle de gym? La raison est peut-être parce que vous vous donnez trop de mal en vous entraînant plus que ce qu’il faut. Le sport est un bon moyen pour maigrir, mais en cas d'entraînement excessif, ses effets positifs disparaissent. C'est-à-dire que vous faites subir à votre corps beaucoup de stress. Cela peut alors engendrer la libération de grandes quantités d'hormones comme l’insuline, les hormones sexuelles et le cortisol.

Cette surproduction d'hormones est considérée comme un «frein» pour le processus de lipolyse et bloque la fonte des matières grasses dans la partie abdominale. Ainsi, elle est responsable du déclenchement de la faim continue et le besoin de sucre. Sachez donc que le stress après un surentraînement joue un rôle dans l’appétit, le métabolisme et la distribution des lipides dans le corps. Donc, faire du sport c'est bien, mais il faut faire attention à bien doser vos efforts et à ne pas négliger la période de récupération afin d'éviter le risque de surentraînement. C'est ce qui vous permettra de toujours brûler efficacement les graisses stockées.